ARCACHON EQUIPAGES   







"Vous devez obtenir un lecteur Flash / Get the Flash Player" "pour voir cette animation / To see this animation."
logo-arcachon-equipages-location.png

Connexion Membres

Environnement : Ensemble protegeons les Océans...lire+

 

Association Child Of The Sea

 

 Pour tout contact soit par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par tel au 06.62.36.08.62 / 06.11.30.23.01 / 06.80.25.72.38 ou directement sur notre site internet www.child-of-the-sea.org

 

 Malléable et résistant, le plastique est une des grandes inventions du XXème siècle.

 

Cependant, ce matériau présente un problème:

 

il ne se décompose pas dans la nature. Percutant, le documentaire Addicted to Plastic, du réalisateur canadien Ian Connacher fait le bilan sur l’impact environnemental de ce matériau. Connacher démarre le film par une séquence choc: son voyage au cœur du « garbage patch », une immense île de déchets de la taille de la France et située dans le nord de l’océan Pacifique.

 

Sous l'effet des courants marins, des bouteilles, des emballages, des sacs en plastique et d’autres déchets provenant des littoraux et des bateaux, flottent pendant des années avant de s'accumuler dans cette zone. Le plastique se décompose en petites particules qui concentrent des produits chimiques, comme les pesticides.

 

Ce type de pollution a un impact catastrophique sur la chaîne alimentaire, car la faune marine avale ces petites billes empoisonnées, qui ressemblent au plancton et s’accumulent ensuite dans les tissus des animaux.

 

Comment faire face à cette menace écologique ?

 

Les scientifiques le surnomment le « tourbillon d’ordures ». Sacs en plastique, jouets, parapluies… 3,5 millions de tonnes de déchets flottent dans le Pacifique nord, entre la Californie et le Japon. Cette région est devenue une véritable poubelle pour la planète : depuis 50 ans, des ordures non biodégradables, en majorité du plastique, s’y accumulent et aujourd’hui, ce tourbillon occuperait l’équivalent de la surface du Texas. Selon le Programme des Nations Unies pour l’environnement, chaque année, la présence de déchets en plastique sur les océans cause la mort de quelque cent mille mammifères marins et plus d’un million d’oiseaux.

 

Pensez-vous que la communauté internationale doive intervenir pour nettoyer le tourbillon d’ordures qui flotte sur le Pacifique ?

 

Participez au débat en répondant à notre question via le facebook www.facebook.com/Child-of-the-Sea-1649002888700866/